Qui êtes-vous ?

Ma photo
un regard, une pensée, une envie de connaitre , de me connaitre, de reconnaitre...Un bonjour d'un autre monde... celui du bonheur, du malheur... celui de la vie...celui de l'écriture,du récit...

Membres

lundi 2 février 2009

Être...dessin...

Le tatouage

Aujourd’hui,
Une des prunelles de mes yeux (j’en ai trois),
S’est joliment fait dessiner
Ganesh,
Sur le flanc droit.
Elle souffre, elle pleure, elle a mal,
Ganesh…
Elle le regarde, le caresse, elle aime, elle a moins mal,
Peu à peu ils s’apprivoisent.
Elle se voit,
Elle le voit,
C’est Lui que l’on voit,
C’est Elle qui se montre,
Il n’est pas encore Elle,
Elle n’est pas encore Lui,
Elle est belle.
Il est joli,
Le petit dessin sur Elle !
Déjà plus qu’un dessin
Le petit Être…
Il bouge et vit avec Elle…

6 commentaires:

Oxygène a dit…

Si une de tes prunelles a mal, tu dois avoir mal aussi.... J'espère que cette douleur va s'effacer très vite pour donner juste place à un peu plus de beauté, un peu plus de charme et un peu plus de mystère aussi. Plein de bisous à toi ma cop' Korrigan !

korrigane a dit…

coucou tu vois je passe bcp de temps ici...c'est mauvais signe? j'ai mal aussi... mais ce sera beau...un jour!bisous à toi

Bigornette a dit…

comment peut-on se faire dessiner quelque chose sur la prunelle mon amie ?... au départ j'avais lu une de mes jumelles, j'ai pensé à un tatouage et j'ai vu le com d'Oxygène et je n'ai plus rien saisi... c'est une image je suppose, en tout cas c'est bien écrit... bonne journée...bisous

korrigane a dit…

Tu as raison Bigornette , je suis un peu perturbée, il s'agit bien d'un tatouage ( j'ai ajouté un titre), mais Oxygène percevant mon mal être, a mis beaucoup d'ambiguïté dans sa réponse, et du coup, ce qui était limpide....
bisous à toi et je passe sur ton blog me régaler les neurones...

Moun a dit…

Je vais faire semblant de ne pas avoir lu les commentaires précédents car quand j'ai lu tatouages, ça m'a amenée à l'une de mes 3 prunelles de mes yeux qui aiment se cacher derrière quelques tatouages des petits mais qui détournent certainement le regard... Je ne comprends pas pourquoi on s'abîme (oui je pèse mes mots) ainsi, on se marque de façon indélébile ! Alors, je ne te connais pas pour comprendre ce qui te fait tant, apparemment, souffrir et je me suis arrêtée au mot "tatouage" car il me parle d'un vécu tout simplement. Bonne soirée

korrigane a dit…

chacun de nous a ses souffrances et l'anonymat permet peut être de les dépasser...Ce petit dessin ( pas si petit, vu le ressenti) à réouvert....
à bientôt Moun , ne soit pas trop dure avec tes prunelles, elles font danser tes yeux...